Demander pour recevoir

bouquet-champetreDemandez de la bonne façon et il se pourrait bien que vous receviez

Un client se plaignait de ne jamais recevoir ce qu’il demandait, que ce soit dans sa vie professionnelle ou privée. Nous avons exploré ensemble les différentes situations où il avait ce sentiment. Il en est ressorti que son principal problème, c’est qu’il ne savait pas poser ses demandes.

Parfois, il ne trouvait pas le courage de demander. Parfois, il faisait plusieurs demandes, sans spécifier ce qui était important pour lui. Résultat, il constatait presque toujours qu’il n’obtenait pas satisfaction.

L’expérience aidant, je me suis rendu compte qu’il n’est pas seul dans ce cas.

Cela se produit dans tout type de relations, qu’elles soient intimes ou pas, d’ordre familial, amical ou professionnel. Dans cet article, nous nous foca­liserons plus particulièrement sur les relations privées, que ce soit au sein du couple, dans le cercle familial ou amical ; cependant, si vous avez des difficultés à obtenir ce que vous souhaitez dans d’autres types de relations, vous pourrez facilement transposer.

10 recettes pour obtenir ce que vous souhaitez

Bien que cela puisse paraître surprenant, il ne s’agit en rien de manipulation. Aussi souvent que possible, utilisez ces recettes pour obtenir ce que vous souhaitez. Plus vous pratiquerez, plus vous serez efficace pour formuler efficacement vos demandes et obtenir des résultats.

1.    C’est parfaitement acceptable de demander

C’est la première recette et également la plus importante. Comprenez bien que vous avez parfaitement le droit de faire une demande. Que vous ayez besoin d’un peu d’aide, de soutien, d’écoute ou même d’un cadeau. Prenez l’habitude de formuler vos demandes aux personnes susceptibles de pouvoir les satisfaire. Vous éviterez ainsi aux autres de faire de la lecture de pensée (avec tous les risques d’erreur que cela comporte) et installera une certaine écologie relationnelle.

2.    Soyez prêts à entendre un « oui » ou un « non »

Une manière efficace de formuler une demande est de se préparer à entendre soit un « oui » soit un « non ». Cela fournit  un choix réel à la personne à qui vous faites la demande. Les gens apprécient la liberté de choix ainsi que le pouvoir d’être réellement dans une situation d’opérer ce choix. Faites une demande sur ce mode et il est plus probable que vous obteniez un « oui ». De la même façon, sachez dire « non » à une demande que vous ne souhaitez ou ne pouvez satisfaire, ça donnera à vos « oui » un caractère authentique !

3.    Ne considérez pas nécessairement un « non » comme quelque chose de négatif

Si vous entendez répondre « non » à votre requête, ne réagissez pas négativement. Si vous n’avez pas une attitude positive, cela signifie que vous ne faisiez pas une demande mais bien que vous ordonniez quelque chose. Les ordres n’ont jamais un effet très positif, ils ont une dimension de contrainte auquel votre interlocuteur résistera tant que possible. Si vous considérez un « non » comme une réponse négative, vous vous préparez à en entendre de nombreux autres.

4.    Ayez une stratégie alternative

Tout comme vous avez le droit de formuler une demande, la personne à qui vous l’adressez à tout autant le droit de ne pas y souscrire. Cela signifie, que cela vous plaise ou non, que vous avez besoin d’une stratégie alter­native pour obtenir ce que vous souhaitez. Si une personne vous dit « non », vous ne pourrez pas, quoique vous fassiez, la forcer à agir dans votre sens plutôt que dans le sien. Il vous faut simplement employer une stratégie alternative et prendre soin de vos besoins par vous-même. Si vous essayez d’obtenir un « oui » quand même, attention, vous êtes en route vers la manipulation !

5.    Considérez qu’il s’agit d’un « oui » si…

Considérez que les personnes ou les gens à qui vous faites votre demande agissent d’abord dans votre bien. Si vous obtenez un « non », considérez que les raisons de votre demande ne sont peut-être pas claires à leurs yeux. Les raisons de votre demande leur seraient-elles plus clairement révélées, peut-être votre demande serait-elle plus acceptable. Optez pour plus de transparence, partagez vos raisons et voyez le résultat.

6.    Partagez l’impact de la réponse

Quel impact un « oui » ou un « non » aura-t-il sur vous ? La personne à qui vous faites cette demande connaît-elle cet impact ? De petites choses peuvent — et ont dans les faits — un impact considérable. Soyez donc au clair sur l’impact d’un oui ou d’un non dans le cadre de votre demande. Partagez cette information avec la personne à qui vous adresser votre demande. Là aussi, attention à ne pas entrer dans un jeu de manipulation !

7.    Honorez vos requêtes

Vous n’êtes pas le seul à désirer que vos demandes soient satisfaites. Les autres veulent aussi entendre « oui » et voir leurs besoins comblés. Si vous apportez aux autres ce qu’ils souhaitent de manière consistante, vous obtiendrez vous aussi ce que vous souhaitez plus souvent. La clé est de donner ou de faire ce que votre interlocuteur demande et non pas ce que vous pensez qu’il veut. N’hésitez donc pas à vérifier que vous avez bien compris la demande.

8.    Ne radotez pas

Le radotage est une manière de faire de nombreuses fois la même demande, dans le but de saper la patience de votre interlocuteur et de le forcer à agir selon vos souhaits. Cette technique, si elle peut parfois donner des résultats à court terme, entraîne systématiquement des retours de manivelle et crée souvent des sentiments de colère de part et d’autre. S’il vous faut répéter une demande plus d’une fois, faites-le plutôt dans l’esprit des idées qui ont précédé.

9.    Appréciez, appréciez, appréciez

Lorsque vous obtenez ce que vous souhaitez, faites-en grand cas. Ce qui vous a été donné vous a fait vous sentir bien, n’hésitez donc pas à retourner la faveur. Plus vous appréciez et montrez votre gratitude, plus l’autre personne sera encouragée à répondre favora­blement à vos attentes futures.

10. Soignez le syndrome du «je ne devrais pas avoir à te le demander»

À quel point cela vous est-il pénible d’avoir à demander à quelqu’un de faire quelque chose qu’il aurait dû penser à faire naturellement ? Si cela vous met en colère, souvenez-vous qu’il ou elle n’est pas vous, mais bien une personne différente, avec des standards et des priorités différents. Ce qui peut vous paraître évident ou naturel peut ne pas l’être pour lui, ou tout simplement ne pas lui venir naturellement à l’esprit. En ce cas, il vous faudra demander pour recevoir. Veillez cependant à le faire de la manière adéquate.

Vous est-il aisé d’obtenir ce que vous souhaitez des autres ? À quel point demander ce dont vous avez besoin ou envie vous est-il facile ?
Venez me rencontrer, nous pourrons poser un diagnostic ; profitez-en, la première séance est gratuite !
Cliquez sur le lien suivant pour m’envoyer un message et prendre rendez-vous.

Si vous souhaitez recevoir un mail à chaque nouvelle parution, rendez-vous sur la page inscription.