Energie et entourage

Communication
Energie et entourage

Plusieurs occasions récentes m’ont améné à cette reflexion : nous sommes influencés par notre entourage souvent de façon plus puissante que nous vous voudrions bien l’admettre, quand nous en avons conscience !
Cette influence peut s’exprimer de façon positive ou négative. Plusieurs études, notamment canadiennes, montrent que nous évoluons dans la moyenne des cinq personnes qui nous sont les plus proches. Faites donc bien attention à qui vous admettez dans votre cercle intime.

Pour donner quelques exemples :

  • Un petit garçon, dont les parents étaient de grands nerveux, mal dans leur peau et dans leur couple, sans parler de la grand-mère accariâtre et du grand-père ‘intolérant compulsif’, se trouva rapidement en difficulté scolaire. Balloté entre les exigences incessantes de ses parents et grand-parents, il lui aurait fallu une sacrée force de caractère pour résister !
  • Un client en coaching me disait qu’il voyait toujours les mêmes personnes avec qui il faisait toujours les mêmes choses. Il se rendait bien compte que ces relations devenaient vides : plus d’échanges d’idées, de stimulation, de confrontation.
  • Une autre me disait que la personne qui vivait avec elle ne lui montrait aucun respect : cette personne vivait chez elle et ne faisait attention à rien, comme un enfant turbulent à qui toute consigne passe par dessus la tête. Cela engendrait un stress permanent et une sollicitation constante de son attention qui l’empêchaient de se consacrer à ses propres occupations.

Robert Dilts le montre très bien avec ses niveaux logiques : tant que notre attention est focalisée sur ce qui nous entoure au plan matériel, nous ne pouvons nous intéresser aux niveaux supérieurs… et à notre développement personnel.
On retrouve les mêmes besoins fondamentaux dans la pyramide de Maslow. Nos besoins d’accomplissement personnel ne viennent qu’après que nos besoins sociaux d’appartenance et nos besoins d’estime de soi sont satisfaits.

« Before you diagnose yourself with depression or low self-esteem,
first make sure you are not, in fact, just surrounded by assholes. »*
William Gibson

Ma proposition : cherchez à rencontrer des gens qui partagent la même passion que vous : le même intérêt pour la vie, l’art, la nature, enfin tout ce qui vous anime, vous attire, vous engage.

Avez-vous parfois l’impression de vivre dans la routine, que votre entourage ne vous stimule pas, que votre attention est captée pas le quotidien, d’être passager et non conducteur ?
Venez me rencontrer, nous pourrons poser un diagnostic ; profitez-en la première séance est gratuite !
Cliquez sur le lien suivant pour m’envoyer un message et prendre rendez-vous.

Si vous souhaitez recevoir un mail à chaque nouvelle parution, rendez-vous sur la page inscription.

* Traduction ‘polie’ : Avant de vous considérer dépressif ou avec une faible auto considération, assurez-vous de n’être pas tout simplement entouré de gens qui vous diminuent.