Manipulation et chantage affectif

ManipulateursManipulation et chantage affectif : quand ceux que nous aimons nous manipulent

Récemment, j’ai rencontré une personne dont je pourrais dire à tout le moins qu’elle est égocentrée.
Comme bien d’autres dans cette situation, je me suis senti mal à l’aise. Je me suis donc interrogé sur les causes de ce ressenti. Je vous propose quelques pistes de réflexion pour comprendre comment la manipulation fonctionne et vous aider à en sortir.
Ce qui met mal à l’aise, c’est que le manipulateur vous dérobe de l’attention, de l’affection, de l’énergie, du temps, … à son bénéfice exclusif.  Plutôt que de s’adresser à vous pour demander de l’aide, le manipulateur vous la dérobe.

Le chantage affectif se repère facilement par le prédicat : « Si tu ne fais pas ce que je te demande, tu vas souffrir… »

Exemples :
« Si tu ne restes pas faire des heures supplémentaires pour terminer ce projet, je pense qu’il nous faudra remettre en cause ton augmentation, ta promotion, tes dates de congés, … »
« Si tu ne viens pas t’occuper de nos parents plus souvent, je les envoie en maison de retraite et ce sera toi le responsable de ce qui arrivera… »

Généralement, le manipulateur-chanteur vous connait bien et surtout connait la corde sensible qui vous fera douter.

COMMENT EN SORTIR ?

Qui sont les manipulateurs et comment agissent-ils ? Pourquoi tombons-nous dans leurs panneaux et surtout comment faire pour interrompre ce fonctionnement ? À chaque portrait de séducteur correspond un comportement.

Le manipulateur sympathique

Il est souvent autour de nous, agréable, bon vivant et drôle, souvent attentif aux autres. Il parle facilement, se positionne, prend sa place. Toutes les personnes gentilles et sympathiques ne sont pas manipulatrices, mais le manipulateur sympathique a, lui, un objectif : vous mettre dans sa poche et créer une sorte de dépendance affective, psychologique ou matérielle.

En fait, il cherche la dépendance de sa « victime » en la faisant changer de travail par exemple, ou en l’incitant à ne pas travailler « puisque lui peut subvenir à ses besoins », c’est lui qui va payer la voiture, puisqu’en ce moment il a de l’argent… mais ensuite elle est à lui !

COMMENT RÉSISTER ?

En identifiant, en vous, vos objectifs de vie, vos priorités, ce qui est important pour vous ; et ensuite, le lui dire avec beaucoup de gentillesse, puisque c’est quelqu’un d’agréable. Vous constaterez alors qu’il résiste, insiste, cherche à vous convaincre, puis joue à celui ou celle qui ne comprend pas votre attitude, puisqu’il fait tout pour vous. Il tente alors de vous culpabiliser.

Le manipulateur séducteur

Cette personne a du charme, du charisme, souvent un physique agréable. Elle sait se mettre en valeur et est capable d’exercer une véritable fascination sur son entourage, qu’il soit professionnel ou amical. Ses vêtements, sa voiture, ses bijoux, ses accessoires, … tout contribue à mettre le manipulateur séducteur en valeur. Il regarde dans les yeux, ne répond pas directement aux questions que vous posez, il les élude mais, lui, n’hésite pas à poser des questions qui peuvent être embarrassantes. Extrême gentillesse, galanterie, intelligence, sont ses armes favorites. Il est souvent beau et use d’une voix suave. Il a aussi la flatterie facile, qui n’est pas nécessairement sincère, dans le but d’obtenir le maximum d’informations qui seront pour lui autant d’outils au service de son influence. Il demandera alors aides, services, argent… Les personnes sous son charme, comme fascinées, mettront souvent longtemps avant de se rendre compte de la manipulation.

COMMENT RÉSISTER ?

Rendez service si cela vous fait plaisir, mais sachez dire non, sans vous justifier ni culpabiliser quand cette demande n’est pas opportune. Revenez à ce qui est important pour vous.

Le manipulateur altruiste

Le manipulateur altruiste fait de nombreux cadeaux, est très attentionné, il rend service avant même qu’on lui demande quoi que ce soit. Attention les personnes gentilles et attentionnées ne sont pas nécessairement des manipulateurs, cependant, vous identifierez facilement celui-ci lorsqu’il vous dira ou vous fera comprendre que « c’est le moment de renvoyer l’ascenseur… ». Il décide alors pour vous de la réciprocité en ce sens qu’il impose le moment et la nature de cette réciprocité. Si vous tentez de lui dire « non ! », il s’arrangera pour vous faire culpabiliser. Ce type de manipulation s’appuie sur le sentiment de dette. Il est d’autant plus difficile de s’en défaire que ce sentiment peut s’enclencher même quand on nous donne quelque chose que nous n’avons pas sollicité. Qui mieux est, le manipulateur va demander, souvent avec insistance, un échange en retour non équitable qui demandera de notre part des efforts bien plus considérables.

COMMENT RÉSISTER ?

Distinguer dans votre esprit ce qu’il a choisi de faire pour vous et mettez en évidence que vous ne lui avez rien demandé… mais que là, franchement, vous ne pouvez pas accéder à sa demande.
Et ne culpabilisez pas, justement !

Le manipulateur cultivé

Le manipulateur cultivé est subtilement méprisant. Il vous fait remarquer que « tu ne sais pas ça… mais c’est évident ! », et si possible devant d’autres. Éventuellement même il en parlera plusieurs fois afin de bien insister… Par ailleurs, il mentionne des dates, des lieux, des noms, que vous êtes censé connaître, mais il ne donne pas les détails et les précisions nécessaires à votre compréhension. Il vous laisse dans le flou à dessein et mise sur votre pseudo-ignorance pour renforcer son influence et son autorité. Du coup, nous n’osons pas lui poser de question de peur qu’il se montre surpris, irrité ou évasif. Il peut très bien ne pas connaître la question aussi bien que vous et, si vous le poussez dans ses retranchements, vous le verrez rapidement se tromper ou mentir sur certains points. Par contre, si vous ne connaissez pas le sujet, il vous sera quasi impossible de vous rendre compte de la supercherie.

La manipulation réside dans le fait que le son auteur cherche à vous donner l’impression d’être inculte, ignare, idiot, ou inintelligent.

COMMENT RÉSISTER ?

Avec beaucoup de gentillesse, questionnez-le pour vous intéresser à son sujet et demandez des éclaircissements, des détails, « car c’est vraiment intéressant ». Vous déjouez alors sa manipulation, vous assumez ce que le manipulateur pense être vos faiblesses et il se peut que vous mettiez en évidence les siennes…

Le manipulateur timide

Celui-ci est presque le pire ! Il est silencieux dans un coin, ne se mêle pas aux autres, ne monopolise pas la parole, n’étale pas sa science… mais son silence masque en réalité une très forte capacité de nuisance. En effet, il agit par influence, questionnement, en face à face et distille un venin terrible. Il sème la zizanie, le doute, par-derrière.

COMMENT RÉSISTER ?

Ne laissez pas le doute vous pénétrer, affirmez vos opinions de façon claire et surtout ne faites pas circuler ce que cet individu vous a « confié » sur les autres pour dissocier le groupe. Indiquez-lui que ce type de propos ne vous intéresse pas et que vous souhaitez rester en dehors de querelles potentielles. Restez intègre !

Le manipulateur dictateur

Facilement repérable, le manipulateur dictateur est agressif, utilise chantage et colère pour obtenir des autres ce qu’il souhaite. Il génère un climat de peur, d’inquiétude.

COMMENT RÉSISTER ?

Ne vous laissez pas impressionner ! Il peut demander ce qu’il veut, il suffit qu’il le fasse d’une autre manière… Expliquez-le-lui ! Son comportement est tout simplement inacceptable.

Celui-ci est presque facile à débusquer puisqu’il est bruyant et colérique.

  – – – – – – –

Bien souvent, la première difficulté pour sortir de la manipulation est le doute : est-on vraiment en présence d’un manipulateur ? Il est difficile d’avoir le recul nécessaire pour comprendre à quel type de manipulateur on a affaire. Un regard extérieur permet de faire le tri. Venez me rencontrer, nous pourrons poser un diagnostic ; profitez-en la première séance, est gratuite !
Cliquez sur le lien suivant pour m’envoyer un message et prendre rendez-vous.

Si vous souhaitez recevoir un mail à chaque nouvelle parution, rendez-vous sur la page inscription.

PS : J’emploie le masculin pour parler des manipulateurs par simple commodité d’écriture. Le manipulateur n’a pas de sexe prédéfini et peut aussi bien être une femme qu’un homme, de même que la victime de la manipulation.

Bibliographie :
Isabelle NAZARE AGA, Les Manipulateurs sont parmi nous, les Éditions de l’Homme, Canada, 2004.
Susan FORWARD, Le chantage affectif, InterEditions, 1998 (Titre original : When the people in your life use fear, obligation and guilt to manipulate you par Harper COLLINS Publishers, 1997).